VOS OUTILS

Le syndicat met à votre disposition une série d'outils dédiés à la mise en place et au suivi des déploiements du très haut débit en fibre optique.

Certains de ces outils ne sont accessibles qu'après s'être connecté (réservé aux membres du syndicat).

LES OUTILS POUR RÉPONDRE À VOS QUESTIONS
FOIRE AUX QUESTIONS
Les questions les plus fréquentes sur le projet et sur le déploiement de la fibre optique.

FAQ GRAND PUBLIC

1 - Quelle est la meilleure façon de se connecter à Internet aujourd'hui ?

C'est la fibre à l’habitant, techniquement appelé FTTH : Fiber To The Home.
La fibre optique permet en effet les meilleurs débits, sans contraintes de distance et de volumes de données.
Toutefois, son déploiement nécessite des investissements importants de la part des opérateurs et des collectivités, surtout en milieu rural. C'est pourquoi il faut faire preuve de patience.

2 - Je sais que la fibre passe non loin de chez moi. Pourrais-je y avoir accès ?

De la même manière que l’autoroute peut passer non loin de chez vous et que vous n’avez pas obligatoirement accès à une bretelle à proximité de votre domicile, vous pouvez ne pas être connecté à une fibre optique de transport qui passe non loin de chez vous. Il vous faudra attendre le raccordement de votre commune.

 

3 - Quand aurai-je la fibre ?

Pour le savoir, RDV en page d’accueil du site La Fibre Numérique 59-62 à l’adresse suivante : www.lafibrenumerique5962.fr
Saisissez le nom de votre commune dans l’outil de recherche « Quand ma commune sera-t-elle raccordée au très haut débit ? ».
Si vous êtes en zone privée, un opérateur s’est engagé à vous amener la fibre optique avant 2020.
Si vous êtes en zone publique, vous serez certainement dans les 80 % de foyers desservis avant 2020 en fibre optique. Sinon, vous bénéficierez au minimum d’offres dites triple play : Internet, Télévision et Téléphone.

.

4 - Comment se fait-il que je ne sois pas éligible à l'Internet par le téléphone. Je ne peux même pas m'acheter une box pour avoir le triple play !

Sur le réseau téléphonique, plus vous êtes loin des centraux, plus le débit diminue. Votre ligne téléphonique doit dépasser les 2,5 km. Trop longue, elle ne permet pas l'acheminement des services des Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) depuis leur central jusqu'à votre domicile. 
Le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59-62 travaille au raccourcissement des lignes téléphoniques, pour gagner en vitesse de transmission des données et donc en accessibilité aux services proposés par les FAI. 20 000 km de fibre optique seront ainsi déployés en 6 ans.

 

5 - Comment puis-je connaître la longueur de ma ligne ?

Différents sites vous permettent de mesurer votre débit, de connaître la longueur de votre ligne et quel est votre central de rattachement. Degrouptest.com est le plus connu :

www.degrouptest.com

6 - Avant de s'abonner avec un opérateur, y a-t-il des démarches à faire ?

 C'est notamment avant de s'abonner au satellite ou au WIMAX qu'il convient de vérifier si un projet public de raccordement à la fibre optique n'est pas en cours sur votre commune. Se renseigner en mairie ou auprès de votre intercommunalité. Voir question 3.

7 - Je ne sais pas de quel débit j'ai besoin. A qui puis-je m'adresser pour choisir le bon opérateur ?

Les Fournisseurs d’Accès à Internet sont à votre disposition pour vous accompagner dans le choix d’une offre de service adaptée à vos besoins. C'est à vous de comparer leurs offres en fonction de vos besoins et de vos moyens financiers. Les collectivités locales n’ont pas vocation à orienter les particuliers vers les offres d'opérateurs privés. Elles interviennent par contre pour vous indiquer à quelle technologie vous êtes éligible : Fibre optique, XDSL, Boucle locale radio.

 

8 - Je ne souhaite pas attendre pour bénéficier du haut débit. Y a-t-il une technologie d’attente à ma disposition ?

Oui, si vous n’avez quasiment pas de débit ADSL et si le déploiement dans votre commune est programmé dans plusieurs années, la technologie satellitaire vous permet de vous connecter à Internet via une parabole, à acheter ou à louer. Attention toutefois à la qualité du signal : les ondes radios ne permettent pas de bénéficier du même confort de navigation que la fibre optique.

 

9 - La technologie satellitaire marche-t-elle à tous les coups ?

 En théorie oui. Mais attention si vous êtes en fond de vallée, entouré d'arbres à feuillage persistant ou proche d'une rivière. Le signal radio peut alors être perturbé, voire arrêté.

10 - Ou puis-je trouver un antenniste ?

 Dans les pages jaunes de l'annuaire ou auprès de votre opérateur satellite.

11 - Ma mairie peut-elle m'aider dans mes démarches ?

 Il est toujours important de se renseigner auprès de sa mairie pour connaître le niveau d'équipement de la commune en infrastructures haut débit et très haut débit. Elle vous indiquera le nom du référent numérique intercommunal qui vous conseillera.

12 - Combien coute un raccordement final ?

Définition du raccordement final : Partie entre le dernier point de branchement optique sur le domaine public à moins de 100 m de votre habitation et la prise terminale à l’intérieur du local.

En zone privée, ce sont les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI) qui fixent le tarif.

En zone publique, le catalogue de services proposé aux FAI fixe ce montant à 0 € (hors cas exceptionnels).Cela signifie que pour l'usager, c'est totalement gratuit. Les coûts sont pris en charge par le Syndicat mixte jusqu’à l’intérieur des habitations, avec des exceptions qui peuvent tout de même être liées à la nature des travaux.

Les coûts de raccordement s’entendent comme utilisant le raccordement existant du réseau téléphonique (souterrain, poteaux ou façade).

En revanche, si votre raccordement est endommagé et que du génie civil est à prévoir ou, si votre installation s’avère complexe et nécessite plusieurs rendez-vous pour installer la prise, votre Fournisseur d’Accès Internet peut décider (ou non) de facturer des prestations. C’est bien lui qui reste maître de sa politique commerciale.

Pour savoir dans quelle zone vous vous situez, rdv sur www.lafibrenumerique5962.fr


13 - Qui va venir construire ma prise terminale optique ?

C’est soit le Fournisseur d’Accès Internet, soit, si vous êtes en zone publique (cf. question 12) le délégataire en charge des déploiements sur le secteur public.

14 - Quelles prestations sont incluses dans mon raccordement final ?

La seule prestation est la pose du câble optique entre le dernier point de branchement optique sur le domaine public et la prise terminale à l’intérieur du local.

 

15 - Quel débit puis-je espérer ?

Aujourd’hui, l’accès à des débits de 100 Mbit/s est un minimum sur support optique.

 

16 - Quand ma commune ou ma rue seront-elles raccordées à la fibre ?

Voir réponse à la question 3.

 

17 - Des réunions publiques seront-elles organisées ?

Oui. Juste avant la commercialisation sur votre secteur, elles permettront de confirmer la date d’accès aux services et de lister l’ensemble des Fournisseurs d’Accès Internet s’étant engagés à commercialiser leurs offres sur le réseau optique du Syndicat.

 

18 - Comment se déroule le déploiement de la fibre optique dans ma commune ?

L’opération se décompose en 4 grandes phases représentant 4 trimestres. Un premier relevé terrain permet d’identifier chaque habitation de la commune, de définir les lieux d’implantation des équipements techniques et d’évaluer les projets d’aménagement urbain de la commune afin d’assurer un dimensionnement optimal du réseau.

S’ensuit une phase d’études qui permet de concevoir le plan du réseau à venir et définir précisément son déploiement habitation par habitation.

Le troisième trimestre est consacré à la construction du réseau : pose des armoires et câblage sous terrain, aérien ou en façade, en fonction de la configuration du bâti.

La quatrième phase est appelée « veille commerciale ». C’est un délai imposé par le gendarme des télécoms (ARCEP) où le réseau sera immobilisé. Cette phase permet de vérifier les performances du réseau en vue de sa commercialisation. Ce délai permettra une mise à disposition du réseau aux fournisseurs d’accès Internet de manière égalitaire et sans discrimination.

Frise explicative

19 - Mon foyer connecté à la fibre, c’est pour quand ?

Le calendrier de déploiement concerne la mise en service du réseau et non pas sa commercialisation. A l’issue du délai d’immobilisation (cf question précédente), les fournisseurs d’accès internet (FAI) seront en capacité de raccorder votre domicile à la fibre optique. On ajoute donc aux délais de construction un délai dit de raccordement équivalent à 1 mois. Bien évidemment, ce délai pourrait être susceptible d’évoluer en fonction des moyens engagés par les FAI et/ou du nombre de demandes à traiter dans votre commune.

20 - Que dois-je faire pour bénéficier du Très Haut Débit ?

Le raccordement à la fibre optique n’est pas obligatoire. Vous pouvez tout à fait conserver votre abonnement actuel si celui-ci vous satisfait. A contrario, il vous faudra vous rapprocher de votre actuel ou futur fournisseur d’accès Internet. Ce dernier se chargera d’installer dans votre domicile le Point Terminal Optique via le Point de Branchement Optique installé préalablement à proximité de votre habitation.

21 - Tous les opérateurs proposeront ils des offres fibre dans ma commune ?

Le réseau construit va être mis à disposition des fournisseurs d’accès internet.

Ils paieront une redevance pour pouvoir exploiter ce réseau et commercialiser des offres de service à leurs clients.

Attention, leur présence sur le futur réseau optique n’est pas obligatoire. Libre aux fournisseurs d’accès Internet d’intervenir en fonction de leur stratégie commerciale.

Free et Bouygues Télécoms ont d’ores et déjà confirmé leur présence sur le réseau.

Il est également probable que de nouveaux opérateurs locaux, méconnus du grand public, commercialisent des offres.

22 - Combien va me coûter un raccordement à la fibre ?

Rien, c’est totalement gratuit pour l’usager. Les coûts sont pris en charge par le Syndicat mixte jusqu’à l’intérieur des habitations, avec des exceptions qui peuvent tout de même être liées à la nature des travaux.

Les coûts de raccordement s’entendent comme utilisant le raccordement existant du réseau téléphonique (souterrain, poteaux ou façade).

En revanche, si votre raccordement est endommagé et que du génie civil est à prévoir ou, si votre installation s’avère complexe et nécessite plusieurs rendez-vous pour installer la prise, votre Fournisseur d’Accès Internet peut décider (ou non) de facturer des prestations. C’est bien lui qui reste maître de sa politique commerciale.

FAQ ENTREPRISES

1 - Que prévoit le Schéma directeur d’aménagement numérique du Nord-Pas de Calais pour les entreprises ?

Il prévoit le raccordement des zones d'activités au très haut débit et un examen spécifique des demandes des entreprises, dans le cadre du déploiement d’un secteur donné.

2 - Quelles sont les modalités de raccordement ?

 Si votre entreprise se situe en zone privée, un opérateur (SFR ou Orange) est en charge de la construction du réseau et du raccordement des différents sites privés et publics. C’est lui qui pourra vous indiquer les modalités de raccordement vous concernant. Pour connaître l’opérateur en charge de votre commune, RDV sur www.lafibrenumerique5962.fr en page d’accueil.
Si votre entreprise se situe en zone publique, le réseau est construit par le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62. Les modalités de raccordement seront connues début 2016.

3 - Aurai-je accès à plusieurs offres de service ?

 C’est l’objectif des travaux menés dans la zone publique. Mais seuls les opérateurs décident, ou non, de rendre accessibles leurs offres de service dans tel ou tel territoire. Plus le réseau est déployé en zone rurale, moins ils sont intéressés, plus le risque est grand de ne bénéficier que d’une seule offre de service.

4 - Comment faire en attendant que la fibre arrive et que de meilleures offres de service me soient enfin accessibles ?

 Dans certaines communes, il existe des offres professionnelles SDSL et fibre (en zones dites CE2O et CELAN). Des offres de service via la technologie satellitaire peuvent aussi convenir à certaines entreprises. L'ensemble de ces offres sont disponibles en quelques semaines (renseignement à prendre auprès des opérateurs).

5 - Quelles sont les modalités de raccordement des entreprises ?

Si votre entreprise se situe en zone privée, un opérateur (SFR ou Orange) est en charge de la construction du réseau et du raccordement des différents sites privés et publics. C’est lui qui pourra vous indiquer les modalités de raccordement vous concernant. Pour connaître l’opérateur en charge de votre commune, RDV sur www.lafibrenumerique5962.fr en page d’accueil.
Si votre entreprise se situe en zone publique, le réseau est construit par le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62.

 

FAQ COLLECTIVITES

1 - Les habitants se plaignent en mairie du manque de débit dans certains hameaux.Le conseil municipal peut-il engager une opération d’aménagement numérique à l’échelle de la commune ? Sinon, le conseil communautaire peut-il engager le même projet à l’échelle intercommunale ?

 Le Plan numérique très haut débit porté par l’Etat mentionne qu’une initiative publique ne peut être portée par une commune ou une intercommunalité. L’échelle minimum est le Département.
Concrètement, un réseau communal ou intercommunal aura plus de mal à intéresser les opérateurs. De plus, les financements européens et d’Etat ne sont accessibles qu’à des projets au moins départementaux.

2 - Dans ces conditions, sans réseau Internet de qualité, comment répondre aux administrés, aux entreprises ?

 Quel que soit la situation géographique des demandeurs (zone privée ou zone publique), la consultation du site dédié au développement du très haut débit en Nord-Pas de Calais vous permettra dans un premier temps de comprendre les conditions de déploiement du réseau de fibres optiques régional : www.lafibrenumerique5962.fr.
Dans l’attente de l’arrivée de la fibre, la collectivité peut décider de financer tout ou partie du coût d’acquisition des kits de connexion à Internet par des technologies alternatives (parabole, ou autre).

3 - Quels outils puis-je avoir à ma disposition pour communiquer auprès de mes administrés sur ce sujet.

Le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62 se tient à la disposition des intercommunalités pour organiser avec elles des réunions d’information. Un kit de communication à l’attention des collectivités souhaitant s’adresser aux administrés au sujet du haut et du très haut débit est en cours de réalisation. Ce kit comprendra :

  • des modèles de textes à insérer dans les supports de communication classiques (magasine, site Internet),
  • des supports pédagogiques à présenter lors des réunions,
  • des panneaux d’affichage dans le cadre de l’arrivée de la fibre.

4 - Quelles obligations pour les logements neufs ?

Loi n°2015-990 du 06 aout 2015 dite loi MACRON : loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques : extension des obligations de fibrage.

La loi Macron a notamment pour objectif de faciliter le déploiement de la fibre optique et l’accès au très haut débit.

Elle complète la loi de modernisation de l’économie (LME) de 2008, qui imposait d’installer un réseau optique dans les bâtiments groupant plusieurs lots, en élargissant cette obligation aux constructions individuelles et aux lotissements ainsi qu’à certaines rénovations.

Conformément à l’article R. 111-14 du Code de la construction et de l’habitation, tous les bâtiments neufs à usage résidentiel ou professionnel doivent donc être équipés d’un réseau en fibre optique à très haut débit : une maison individuelle est concernée au même titre qu’un bâtiment groupant 2 logements ou 50 bureaux, ou un lotissement nouvellement créé, par exemple.

Plus d'infos sur le site Objectif Fibre.

5 - A quelle hauteur sont posés les points de branchements optiques sur les poteaux ?

Les Points de Branchements Optiques (PBO) sont essentiellement construits à hauteur d’hommes (petite ou moyenne hauteur ), permettant ainsi une intervention aisée, en respectant les règles de sécurité (interdiction du travail à l’échelle par exemple).

6 - Association EPCI-Syndicat Mixte la Fibre Numérique 59/62 : pourquoi ?

L’aménagement numérique d’un territoire est réglementé par l’ARCEP (Autorité de Régulation des Courriers électroniques et des Postes). Ce dossier requiert donc un savoir-faire spécifique sur le plan technique et juridique - compétences dont les EPCI ne disposent pas pour la plupart.

Par ailleurs, sur le plan économique, il n’était pas envisageable pour les EPCI d’assurer seuls le déploiement de la fibre optique sur leur territoire. Cette démarche isolée n’aurait pas permis l’attribution de subventions publiques importantes et, implicitement, aurait conduit à un chantier aux coûts démesurés.

Dans cette logique, le Syndicat Mixte a mobilisé une équipe pluridisciplinaire composée de spécialistes des télécommunications afin d’élaborer un projet à l’échelle des deux départements en partenariat avec les intercommunalités du Nord et du Pas de Calais.


7 - Qui construit le réseau ?

Le Syndicat Mixte La Fibre Numérique 59/62 a lancé plusieurs procédures afin de sélectionner les entreprises qui réaliseront les travaux. Une procédure de Délégation de service public (DSP) lancée en juillet 2015 a permis de désigner la société AXIONE (filiale de Bouygues Télécom, au travers de sa structure dédiées THD 59 62) qui déploiera et gérera le réseau fibre optique à l’abonné pour le compte du Syndicat.

Des marchés de travaux ont également été lancés et attribués en 2015 au groupement d’entreprises FM projet / SOBECA afin de mettre en œuvre les opérations de montée en débit.


8 - Qui finance les travaux ?

Les financement est majoritairement privé. La partie publique est portée par la Région, les Départements du Nord et du Pas de Calais ainsi que par les communautés de communes.

La contribution financière de chaque intercommunalité s’élève à 68 € par prise pour un budget prévisionnel de 1,4 M€, soit 20% du reste à charge des collectivités, après déduction de la participation financière de l'État.

Aucune participation aux travaux ne sera demandée aux habitants qui souhaitent se raccorder à la fibre optique.


9 - Comment se présente un réseau optique ?

Le futur réseau optique qui vous permettra l’accès au Très Haut Débit est comparable au réseau téléphonique cuivre actuel.

Des équipements centraux appelés NRO (Nœud de Raccordement Optique) seront installés dans les territoires. Ils alimenteront à leur tour des SRO (Sous Répartiteur Optique) via une fibre optique.

Ces derniers SRO seront raccordés à des PBO (Point de Branchement Optique) déployés à proximité de votre foyer par des liaisons optiques aériennes et/ou sous-terraines, voire en façade d’immeuble.

Le raccordement sera finalisé à votre demande dans votre domicile par la pose d’un PTO (Point Terminal Optique).

10 - Les trottoirs et rues supporteront-ils des travaux de génie civil importants ?

NON dans la majorité des cas. 90% des déploiements se passeront sur des infrastructures déjà existantes.

Seuls 10% du linéaire occasionnera des travaux de génie civil et essentiellement en liaison inter-bourgs.

 

11 - Utiliserez-vous des poteaux aériens ?

OUI. Pour 50% du linéaire, le déploiement se fera de façon aérienne, sur appuis ORANGE ou ENEDIS.

12 - Que se passe-t-il en cas de dissimulation ou d’enfouissement ?

Les conditions de dissimulation et/ou d’enfouissement du réseau public seront organisées dans les mêmes conditions que celles existantes sur le réseau de l’opérateur historique ORANGE.

13 - Qui assurera la maintenance ?

La maintenance du réseau public sera assurée par le délégataire retenu dans le cadre de la délégation de service public concessive, à savoir l’entreprise AXIONE, et ce pour les 25 années à venir.

14 - Est-il possible de réutiliser les fibres posées des NRA ZO ?

En fonction de la surcapacité existante, du type de fibres posées et des parcours concernés, les fibres pourraient être réutilisées.

15 - Comment ont été priorisées les zones de déploiements ?

4 critères :

  1. Le plus mauvais ADSL (50% d’une plaque à moins de 3Mbit/s théorique),
  2. Notion financière : prioriser les prises présentes au sein des plaques techniques les moins couteuses.
  3. Taille des plaques techniques : prioriser les plus volumineuses,
  4. Appétence des fournisseurs d’accès internet pour la zone géographique concernée.

16 - Si je fais des travaux dans ma commune sur les réseaux, à qui puis-je faire remonter les informations relatives à ces travaux ?

La boîte contact du Syndicat mixte est à votre disposition pour cela : contact@lafibrenumerique5962.fr.

17 - Quelles tailles ont les armoires de rues ?

1640 x 1600 x 350 (H, l, p).

18 - Le réseau cuivre d’ORANGE va-t-il être déposé ?

A partir du moment où l’Etat déclarera une zone géographique fibrée, l’opérateur historique sera autorisé à éteindre les réseaux cuivre.

19 - Réseau public très haut débit : de quoi parle-t-on ?

  • Il s'agit de déployer dans les zones rurales un réseau en fibre optique pour desservir chaque local.
  • Ce nouveau réseau public sera utilisé pour les 50 ans à venir.
  • Ce type de déploiement concerne également la France entière, dans le cadre d'un plan national.

20 - Pourquoi déployer la fibre optique ?

  • Le réseau téléphonique historique en cuivre utilisé aujourd'hui pour Internet a désormais atteint ses limites techniques.
  • La Fibre optique est un support infiniement plus performant.
  • Elle est utilisée par exemple dans des liaisons entre continents.

21 - Quels vont être les changements concrets pour chacun ?

  • Le changement majeur concerne le débit de très haut niveau permis par la fibre optique.
  • Pour télécharger, la vitesse est plus de 100 fois supérieure à l'internet d'aujourd'hui.
  • Les usages numériques d'aujourd'hui seront disponibles pour tous (Internet, TV HD, téléphone, etc. ...) et tous les usages d'avenir seront désormais envisageables (aide à domicile, télétravail, ...).

22 - Quels sont les acteurs du projet ?

  • La Région Hauts de France, les Départements du Nord et du Pas-de-Calais sont les initiateurs du projet. Avec les intercommunalités, ils co-financent le dispositif. Ils ont délégué la construction et la commercialisation à la société THD 59 62.
  • THD 59 62 a comme actionnaires MIROVA (groupe BPCE), la Caisse des dépôts et Axione.
  • Les Caisses d'Epargne, Natixis, le Crédit Agricole, la Société Générale, sont financeurs du projet.

23 - Quels bénéfices apportés par ce projet aux territoires du Nord et du Pas-de-Calais ?

  • En pleine période de charge, plus de 600 personnes travailleront annuellement pour le déploiement du réseau public.
  • Les entreprises se sont engagées dans le recrutement de personnes en insertion.
  • La formation est un engagement fort du projet, afin de s'appuyer plienement sur des personnes compétentes.