NOTRE PROJET



 

LE PLAN FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT


Conscient des enjeux autour du déploiement de la fibre optique, le Gouvernement a lancé la Plan France Très Haut Débit début 2013. Il a pour objectif de couvrir l'ensemble du territoire en très haut débit d'ici 2022. Ce vaste projet, le plus impοrtant dans le domaine des télécoms depuis les déploiements massifs du téléphone dans les années 70, mobilisera près de 20 milliards d'euros à l'échelle nationale, répartis entre l'Etat, les collectivités territoriales (Région, Départements, Intercommunalités) et les opérateurs privés (Orange et SFR Numéricable notamment).

Afin de mobiliser des fonds privés et de fixer le périmètre d'intervention des collectivités territoriales, l'Etat a divisé le territoire national en deux zones:

  • une zone d'initiative privée, dite conventionnée, où les opérateurs réaliseront les déploiements en fibre optique sur leurs fonds propres. Des conventions seront établies entre les opérateurs et les collectivités afin de permettre aux élus de définir des zones prioritaires (zones d'activité économique par exemple) et de mettre en place des outils de suivi des déploiements.
  • une zone d'initiative publique, où les collectivités sont amenées à investir afin de garantir l'équité territoriale en matière d'aménagement numérique (rôle du Syndicat mixte). Les collectivités territoriales seront donc amenées dans ces zones à construire un Réseau dit d'Initiative Publique (RIP), qui sera ensuite loué aux fournisseurs d'accès pour amener des services aux entreprises et habitants desservis. Des fonds du plan d'investissement d'avenir (Grand Emprunt) sont prévus pour soutenir les projets des collectivités.

 

Le plan accorde une priorité au déploiement de la fibre optique et vise 80% de logements éligibles à la fibre optique en 2022. Là où la fibre optique ne pourra être déployée dans chaque entreprise et chaque habitation, elle sera apportée dans les villages via des opérations dites de " montée en débit " qui consiste à rapprocher la fibre optique tout en maintenant la partie terminale du réseau en cuivre.

> Pour aller plus loin, le site de la Mission France très haut débit : http://www.francethd.fr/

 
   
   

Zone privée et zone publique en France

Source : Mission France Très haut débit.
http://www.francethd.fr/
   

 

   

 

 

f t g
Visiteurs
284
Articles
193
Compteur d'affichages des articles
114456