VOS OUTILS

Le syndicat met à votre disposition une série d'outils dédiés à la mise en place et au suivi des déploiements du très haut débit en fibre optique.

Certains de ces outils ne sont accessibles qu'après s'être connecté (réservé aux membres du syndicat).

LES OUTILS POUR RÉPONDRE À VOS QUESTIONS
GLOSSAIRE
Compilation de l'ensemble des termes utilisés que ce soit autour du très haut débit, de la fibre optique ou de la téléphonie mobile.

A-B-C-D-E-F-G-H-I-M-N-R-S-T-V-X-Z

D

DEBIT

Le débit, ou bande passante, sert à mesurer la vitesse de transmission des données.
L’unité de mesure est le nombre de bits (données) par seconde et s’écrit «bit/s». Les abréviations
rencontrées le plus fréquemment sont : ? Le kilobit par seconde (Kbit/s) = 1 000 bits par seconde
? Le Mégabit par seconde (Mbit/s) = 1 000 Kilobits par seconde
? Le Gigabit par seconde (Gbit/s) = 1 000 Mégabits par seconde
? Le Térabit par seconde (Tbit/s) = 1 000 Mégabits par seconde

DSL (Digital Subscriber Line)

Terme générique regroupant l’ensemble des technologies permettant la transmission de services haut
débit sur les supports à paires téléphoniques en cuivre (type ADSL, ADSL2+, READSL, VDSL, …). On utilise
également l’acronyme « xDSL ».

DSLAM (Digital Subscriber Line Access Multiplexer)

Le DSLAM est un équipement actif raccordant les lignes de cuivre d’abonnés pour fournir un service de
données (ADSL, VDSL, SDSL, …). Cet équipement est aujourd’hui installé dans les centraux téléphoniques.
En cas de financement d’un dispositif de montée en débit par les pouvoirs publics, faute d’investissement
des opérateurs pour améliorer les débits, le DSLAM est installé plus près des abonnés, dans les sous- répartiteurs.