En déplacement dans le Nord-Pas de Calais, en amont de la CCRANT, la Mission Très Haut Débit a visité le site de l'entreprise Prysmian-Draka à Douvrin.

Le syndicat mixte était présent pour présenter le projet très haut débit du Nord-Pas de Calais.

 

Visite DRAKA

Le syndicat aux côtés d'Antoine Darodes et la Mission THD chez DRAKA

Après la publication de la Délégation de Service Public le 30 juin dernier, le Syndicat a procédé à la publication de deux nouveaux marchés :

  • marché de travaux relatif à la montée en débit, publié le 10 juillet,
  • marché de maîtrise d'oeuvre, publié  le 16 juillet.

Les téléchargements des pièces ont commencé très rapidement sur la plateforme, à l’adresse suivante : https://marches.cdg5962.fr 

 

Mardi 7 juillet, ... a eu lieu la première rencontre des Syndicats porteurs de projets Très Haut Débit au sein de la Région Nord-Pas de Calais Picardie.

Cette réunion a permis de poser les bases d'une dynamique à venir entre les différentes structures, que ce soit en matière de finances, de procédures publiques ou d'objectifs de déploiements.  

Le mardi 30 juin, le Syndicat a lancé la délégation de service public qui lui permettra de choisir l'entreprise qui aura la chance de déployer le réseau très haut débit du Nord-Pas de Calais.

Les réponses des candidats sont attendues pour la fin du mois d'octobre.

Le Syndicat sélectionnera les candidatures les plus pertinentes.

Commencera alors une période de négociations qui aboutira au choix définitif d'une entreprise, dite opérateur aménageur, qui construira le réseau, afin de le louer aux opérateurs fournisseurs d'accès à Internet.

Vous souhaitez candidater ? Rendez-vous sur la plateforme des marchés publics à l'adresse suivante : https://marches.cdg5962.fr

Le 24 juin, le Syndicat mixte, accompagné par la CdC, a reçu au siège de Région quatre représentants de la Banque Européenne d'investissement (B.E.I.), qui a souhaité évaluer le projet Très Haut Débit régional dans le cadre du plan JUNCKER, voté hier au parlement.

Ce plan, européen, prévoit d'injecter 315 milliards d’investissements en Europe sur trois ans.

Dans ce cadre, la B.E.I. serait à même de proposer des outils financiers à tous les candidats qui répondront à la DSP que va lancer le Syndicat pour déployer le réseau très haut débit en Nord-Pas de Calais.

Le projet du Syndicat, pour lequel un accord est attendu à l’automne, serait alors le premier projet numérique en France à bénéficier du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

 

Le 17 juin, le Syndicat mixte s'est déplacé au Ministère de l'Economie et des Finances afin de présenter le dossier du très haut débit régional au Comité de Concertation France Très Haut débit. Objectif : obtenir le soutien de l'Etat via le Fonds pour la Société Numérique, à hauteur de 182 M€. Cette nouvelle étape dans le processus de subventionnement donnera lieu à un accord final à l'automne, sous la forme d'un courrier signé du Premier Ministre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mme Bénédicte MESSEANE-GROBELNY, VIce-Présidente du Syndicat, nouvellement élue.

M. Fabrice DOUEZ, directeur du Syndicat.