Gérald FIEVET, chef de projet très haut débit, a quitté l'équipe du Syndicat mixte le vendredi 18 mars pour réintégrer les services de la Région.

Gérald a travaillé pas moins de 14 années sur les problématiques haut et très haut débit. Durant toutes ces années, il a eu la responsabilité des actions du Conseil régional dans le domaine de l’aménagement du territoire par les télécoms :

- résorption des zones d’ombre ADSL,

- desserte très haut débit des ZAE,

- mise en place d’un observatoire des télécoms (2004-2012).

La conduite de ces actions a été suivie par la rédaction d’un schéma directeur THD (2010), approuvé par le Conseil régional et les département en 2013.

Celui-ci a donné lieu à la mise en place du Syndicat Nord-Pas de Calais numérique, et en 2015 au lancement d’un marché de montée en débit et d'une DSP FttH (Fiber to the Home), actuellement en cours de négociation.

Merci Gérald pour cette implication sans faille et pour ces 2 années passées au Syndicat avec toi.

L'équipe La Fibre Numérique 59 62

 

Chambre SMO 5962

Le mardi 23 février, le Syndicat mixte a réceptionné les travaux effectués par le Conseil départemental du Pas de Calais sur la RD 341.

Ces travaux, mutualisés entre le Département du Pas-de-Calais et le Syndicat en charge du déploiement du très haut débit, ont consisté à poser 3 ou 5 fourreaux, d’un diamètre de 40 cm, sur une longueur de 3000 mètres. Ils accueilleront prochainement la fibre optique.

Afin de garantir une parfaite coordination des travaux entre les différents acteurs,, et de répondre aux obligations du Décret n° 2010-726 du 28 juin 2010, pris en application de l'article L. 49 du code des postes et des communications électroniques, le Syndicat a mis en ligne sur son site Internet un outil de déclaration de travaux, à la disposition des acteurs de l’aménagement numérique du Nord et du Pas-de-Calais.

Plus d'informations sur notre site : ici.

Nos voeux vous accompagnent tout au long de cette nouvelle année !

M. Patrick KANNER, Président,

Mme Bénédicte MESSEANE-GROBELNY et M. Philippe RAPENEAU, vices-présidents,

les élus et l'équipe du Syndicat mixte Nord-Pas de Calais numérique

vous présentent leurs voeux de réussite et de pleine santé pour l'année 2016.

Le 30 juin dernier, la délégation de service public (DSP) a été lancée, qui permettra de déployer la fibre à l’habitant (FTTH). Les offres ont été reçues le 7 octobre. Le choix du titulaire sera fait en mai 2016 afin de débuter les travaux fin 2016.

Le 10 juillet dernier, le marché de travaux initial de montée en débit a été publié. Le groupement FM Projet / SOBECA a été retenu et commencera les prestations dès ce mois de janvier.

Le 16 juillet dernier, le marché initial de maîtrise d’œuvre - montée en débit - a été lancé. La société RESO CITY a été retenue pour effectuer le suivi des travaux.

Le 10 septembre dernier, le marché de Coordination pour la Sécurité, la Protection de la Santé des travailleurs (CSPS) a été lancé. Le groupement APAVE / SECOOR a été retenu pour assurer la sécurité des travaux.

Le 18 décembre dernier, le Syndicat a réuni les 31 EPCI concernés par la montée en débit pour leur expliquer le calendrier et la méthodologie. Depuis, chacun a reçu le diaporama de cette présentation ainsi qu'une carte mentionnant les actions de montée en débit sur son territoire.

horloge

Axelle Lemaire s’est déplacée à Ennevelin, au cœur de la communauté de communes Pévèle-Carembault, pour annoncer que l’Etat apportera sa contribution à hauteur de 181 M€ dans le cadre du Fonds pour la Société Numérique (FSN).

Le Haut Débit de qualité pour tous à horizon 2020 dans les territoires ruraux, dont 80% de Très Haut Débit (THD) par la fibre optique !

Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat en charge du numérique, a félicité Patrick KANNER, Président du Syndicat mixte Nord – Pas de Calais numérique pour l’ambition et la rigueur du dossier déposé par le Nord – Pas de Calais auprès de la mission France Très Haut Débit.

« Il s’agit du projet le plus important de France en terme de nombre de foyers visés et de rapidité de déploiement », a ajouté Axelle Lemaire.

Déjà soutenu par la Région Nord – Pas de Calais, le Département du Nord, le Département du Pas-de-Calais et les intercommunalités régionales, le projet reçoit aujourd'hui de l'Etat un soutien essentiel.

Avec cette annonce, le projet THD entre encore un peu plus dans une phase opérationnelle, ce qui permettra de démarrer les travaux dès 2016.

Lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale le mardi 13 octobre, la secrétaire d'Etat au numérique Axelle Lemaire a assuré que le gouvernement "serait très ferme" quant à l'engagement des opérateurs pour mettre fin aux zones blanches.

Le gouvernement a lancé en 2013 un plan Très haut débit, "sans précédent" selon elle, représentant un investissement de 20 milliards d'euros jusqu'en 2020 - partagés entre opérateurs privés, collectivités territoriales et Etat -, qui vise une couverture intégrale du territoire d'ici à 2022, principalement à l'aide de la fibre optique.

Pour conclure son intervention, Axelle LEMAIRE a cité le projet très haut débit porté par le Syndicat mixte : « Sur les territoires ruraux, le plan de la région Nord-Pas-de-Calais est l'un des plans les plus ambitieux pour notre pays, qui devra faire de la France le pays le plus connecté d'Europe d'ici dix ans ».