Une consultation publique est lancée par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) jusqu’au 24 mai pour déterminer les conditions d'attribution du statut de "zone fibrée. Objectif : accélérer la migration des usagers vers la fibre dans les territoires.

La loi pour une République numérique a chargé l'ARCEP de proposer au Gouvernement les modalités et conditions d'attribution du  statut de "zone fibrée".

Le statut de " zone fibrée " doit permettre de qualifier les territoires où le déploiement des nouveaux réseaux à très haut débit est suffisamment avancé et remplit ainsi les prérequis nécessaires à une migration de masse des utilisateurs vers ces nouveaux réseaux. L’obtention du statut déclenchera sur les territoires concernés un ensemble de mesures destinées à accélérer cette migration vers les services de communications électroniques à très haut débit. 

Parmis ces mesures figurent notamment la levée de l'obligation d'installation des lignes téléphoniques de cuivre dans les immeubles neufs.

L'article complet sur le site du Gouvernement.

Le déploiement de la fibre optique va nécessiter la formation et le recrutement de nombreux techniciens.

En France, on estime que 40 000 postes vont être à pourvoir d'ici 2022 dont  13 000 créations pour apporter la fibre à chaque habitant.

Dans les deux départements du Nord et du Pas de Calais, on estime à 1 200 les emplois qui seront occupés pendant 6 ans. Une quarantaine de personnes seront par ailleurs recrutées en insertion.

Trois grandes familles de métiers sont concernées par le déploiement de la fibre optique :

  • Les métiers de la négociation et du commerce
  • Les métiers des études
  • Les métiers des travaux

Dans le Nord-Pas de Calais, l'AFPA d'HAZEBROUCK est l'interlocuteur privilégié du délégataire AXIONE.

Il organise les formations avec les partenaires régionaux tels que ACTIF, le GRETA de l'Audomarois ou FORMAPELEC.

 

AFPA         ACTIF        GRETA AUDOMAROIS    Formapelec

 

Présentation du contexte national dans l'article du site Réussirmavie.net

 

L'article L49 du code des postes et des communications électroniques prévoit la mutualisation des travaux de génie civil pour faciliter les déploiements de réseaux de communications électroniques. Les maîtres d’ouvrage ont donc l’obligation de publier leurs projets de travaux.

En Nord-Pas de Calais, le Syndicat mixte Nord-Pas de Calais numérique a mis en ligne sur son site un outil de publication/consultation de ces travaux.

La 1ère déclaration de chantier en ligne a été faite le 31 mars 2017 par la mairie de Montigny en Cambrésis.

Cette commune répond ainsi à l'obligation qui lui est faite, par l'article L49, de communiquer et de faire la publicité sur ces chantiers.

Ici, il s'agit de travaux de voirie, borduration de trottoirs et effacement de réseaux.

Vous trouverez cet outil dans la rubrique Vos outils - Déclaration de travaux du site du Syndicat : ici.

A l'occasion de la présentation de son bilan 2016, la Caisse de Dépôts dit sa fierté de participer au financement du très haut débit dans les territoires des Hauts de France.

32 M€ ont déjà été investis en fonds propres. Le volume des déploiements prévus positionne les Hauts de France dans les territoires précurseurs en la matière.

Au total, ce sont 230 M€ investis par la Caisse des Dépôts qui ont participé au développement de 40 réseaux d'initiative publique (RIP) en France.

 

Facture moins lourde et délais raccourcis pour les communautés de communes, ce sont quelques unes des bonnes nouvelles annoncées par le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62 dans les territoires. Exemple le jeudi 23 mars dans le Ternois, ou Christophe COULON, Président du Syndicat et Bénédicte MESSEANNE GROBELNY, Vice-Présidente, sont venus présenter le dispositif aux élus de Ternois Com.

Ces bonnes nouvelles s'étendent jusque dans le secteur de l'emploi, avec, pour les bénéficiaires du RSA par exemple, la possibilité de trouver un travail dans le cadre de la clause d'insertion intégrée dans la convention de délégation de service public. 336 000 heures d'insertion sont ainsi prévues en 6 ans.

Article LA VOIX DU NORD du 27/03/2017

 

IMG 1693

 

 

Le Lycée de l'AA de Saint-Omer récompensé: un des ces élèves s'est vu remettre la médaille de bronze dans le cadre de l'Olympiade des métiers organisée à Strasbourg.

Originaire de la commune d'Isbergues dans le Pas-de-Calais, Dylan DUCAT, coaché par Eric Merrese son professeur, a réussi l'épreuve de câblage des réseaux très haut débit.

Cette épreuve s'organise en 5 modules :

- câbler un réseau d’opérateur en fibre optique,

- câbler un réseau d’entreprise,

- câbler un réseau de fibre optique à l’abonné,

- faire un test de rapidité et de qualité relatif à la fibre optique,

- effectuer un dépannage sur un câblage cuivre et/ou fibre optique.

Bravo donc à Dylan ainsi qu'à son professeur et à l'équipe !

D Ducat