Le 31 janvier 2017, la Cour des Comptes a rendu public un rapport relatif au déploiement national du très haut débit.

Il fait état d’un dérapage budgétaire, 35 M€ au lieu des 20 M€ programmés et d’une durée de mise en œuvre sous-estimée, 2030 au lieu de 2022, pour desservir 100% des entreprises et des foyers français.

Qu’en est-il du dispositif public prévu dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

Ce que dit

la Cour des Comptes

 

Ce que dit

le Syndicat mixte

Nord-Pas de Calais numérique

 

Les coûts ont été sous-estimés (notamment pour la part raccordement) et tout n’est donc pas budgété. Notre projet intègre tous les coûts (y compris raccordement) et le financement est bouclé (attente de la part Etat minimisée dans les estimations).
2022 pour 80% fibre est trop ambitieux (plutôt 2030).

Notre projet est 100% fibre en 2022

La fibre coûte très chère et bien plus que les technologies alternatives.

Le coût public d’une prise optique dans le 59 ou le 62 est de 138 € pour la phase 1, au maximum 382 € sur la totalité du projet. Il est nettement inférieur à celui d’une prise radio (625€) ou de montée en débit cuivre (493 €).

La part privée est marginale, 9%. Elle représente 71% au minimum pour nous, 89% sur l’investissement de premier équipement pour le volet concessif.

Les acteurs privés ne sont pas au rendez-vous.

Nous avons des fonds d’investissements (MIROVA et FIDEP2), la Caisse des dépôts, les principales banques françaises (Crédit Agricole, Caisse d’Epargne, Natixis, Société Générale) et la Banque Européenne d’Investissement.

Mercredi et jeudi 14 et 15 décembre avaient lieu deux forums insertion organisés par la société titulaire de la délégation de service public : AXIONE.

Le premier a eu lieu dans le Pas-de-Calais, à Vitry en Artois. 80 personnes y avaient été invitées. 22 se sont présentées.

Le deuxième avait lieu dans le Nord, à Templeuve. 44 personnes avaient été invitées. 37 se sont présentées.

Axione a pu rappeler plusieurs personnes pour un nouvel entretien le jour même.

L'objectif était de recruter rapidement 3 à 4 personnes pour commencer dès le mois de janvier.

Nous vous informerons des suites, certainement positives, de ces entretiens.

Debriefing à VITRY-EN-ARTOIS après les premiers job dating :

Vitry   

 

 

 

Equiper en fibre optique toutes les zones à faible débit ou non couvertes par les opérateurs privés, telle est la mission confiée par le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62 à AXIONE, filiale du groupe BOUYGUE CONSTRUCTION.

60 nouvelles embauches sont envisagées dès l'année prochaine, de l'ouvrier à l'ingénieur.

Le premier site investi par l'entreprise est celui de FEUCHY, sur la zone d'activité d'ARTOIPOLE. L'étendu des travaux dans le Nord et le Pas de Calais est telle que 2 autres sites seront créés au cours des déploiements.

Article complet sur La Voix du Nord.

Hier, mercredi 23 novembre, avait lieu le RDV annuel de l'AVICCA. Cette association regroupe les collectivités engagées dans le numérique, pour faciliter l'échange des pratiques et agir ensemble au plan national.

M. Christophe COULON a présenté le disposif du très haut débit dans le Nord et le Pas-de-Calais devant l'ensemble des collectivités qui, elles aussi, travaillent pour un aménagement égalitaire et innovant de leurs territoires.

AVICCA3

    AVICCA4

Pour finaliser en toute transparence le programme des déploiements avec les intercommunalités, le Syndicat mixte se déplace dans chacune d'entre elles.

C'était le cas hier à Pont à Marcq pour la Communauté de communes de PEVELE CAREMBAULT.

Prenez rendez-vous !

LMONNET3  

     Salle3

 

 

A l'invitation du Syndicat mixte, Madame Axelle LEMAIRE, Secrétaire d'Etat chargée du Numérique et de l'Innovation, les collectivités fondatrices, les intercommunalités du Nord et du Pas-de-Calais, les partenaires financiers, le délégataire, ont assisté au lancement de la Délégation de Service Public (DSP) pour les déploiements du très haut débit.

Plus de 230 personnes se sont ainsi réunies dans la salle des fêtes d'Arleux en Gohelle pour prendre la mesure de ce dossier sans précédent en France et se réjouir des bonnes nouvelles qui l'accompagnent :

- Les déploiement se feront plus vite que prévu, avec l'apport de la fibre optique à tous les locaux (particuliers et professionnels) d'ici 6 ans au lieu de 10 ans.
- Les opérations de montée en débit (amélioration du débit existant dans les zones les moins bien desservies), se termineront un an plus tôt que prévu.

- Le coût à la prise passe de 168 € à 68 € maximum pour les intercommunalités.

Chaque intercommunalité a été destinataire d'une clé USB comprenant la cartographie détaillée de son territoire ainsi que 6 fiches pratiques pour mieux appréhender ce dossier complexe. Merci à tous pour votre mobilisation !

COULONLEMAIRE modifie         

                                        Assistance2