Le Lycée de l'AA de Saint-Omer récompensé: un des ces élèves s'est vu remettre la médaille de bronze dans le cadre de l'Olympiade des métiers organisée à Strasbourg.

Originaire de la commune d'Isbergues dans le Pas-de-Calais, Dylan DUCAT, coaché par Eric Merrese son professeur, a réussi l'épreuve de câblage des réseaux très haut débit.

Cette épreuve s'organise en 5 modules :

- câbler un réseau d’opérateur en fibre optique,

- câbler un réseau d’entreprise,

- câbler un réseau de fibre optique à l’abonné,

- faire un test de rapidité et de qualité relatif à la fibre optique,

- effectuer un dépannage sur un câblage cuivre et/ou fibre optique.

Bravo donc à Dylan ainsi qu'à son professeur et à l'équipe !

D Ducat

Ce mercredi 1er mars 2017, Luc Monnet, Vice-Président du Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62, s’est déplacé à Hazebrouck pour présenter le dispositif très haut débit dans le cadre du comité syndical du SIECF, Syndicat Intercommunal d’Energie des Communes de Flandre.

A cette occasion, un nouveau partenariat financier entre le Syndicat et le SIECF a été signé pour le déploiement de la montée en débit et de la fibre en Flandre. Le SIECF, avec le soutien de ses communes membres et des 3 intercommunalités du territoire, financera 68 €/prise optique déployée.

Les premières armoires de montée en débit seront opérationnelles en avril 2017. En parallèle, le chantier de la fibre commence. La Flandre sera un territoire 100% fibre pour 2022 au plus tard.

SIECF1

Le 9 février 2017 a eu lieu à Mametz la 1ère conférence des maires et maires délégués de la Communauté d’Agglomération du Pays de Saint-Omer (CAPSO).

Sous la présidence de M. François DECOSTER, maire de Saint-Omer, les 53 communes ont pu assisté à la présentation du projet de déploiement du très haut débit sur leurs territoires.

A cette occasion, Christophe COULON (au micro sur la photo), Président du Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62, maître d’ouvrage des déploiements, s’est félicité de la signature de la 1ère convention financière entre la CAPSO et le Syndicat mixte.

Rappel : pour les EPCI, le coût par prise raccordable s’établit à 68 € au lieu des 168 € initialement prévus.

Dans le cas de la CAPSO, le nombre de prises FttN (montée en débit) est estimé à 2 592 (source Orange 2014) et le nombre de prises FttH (fibre optique à l’habitant) à 44 781 (source La Fibre Numérique 59 62). Pour l’année 2017, la convention financière fait état d’une participation de la CAPSO d’un montant de 113 091 €.

 IMG 1202 v2                                                               TWITTERDECOSTERv2

 

Le 31 janvier 2017, la Cour des Comptes a rendu public un rapport relatif au déploiement national du très haut débit.

Il fait état d’un dérapage budgétaire, 35 M€ au lieu des 20 M€ programmés et d’une durée de mise en œuvre sous-estimée, 2030 au lieu de 2022, pour desservir 100% des entreprises et des foyers français.

Qu’en est-il du dispositif public prévu dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

Ce que dit

la Cour des Comptes

 

Ce que dit

le Syndicat mixte

Nord-Pas de Calais numérique

 

Les coûts ont été sous-estimés (notamment pour la part raccordement) et tout n’est donc pas budgété. Notre projet intègre tous les coûts (y compris raccordement) et le financement est bouclé (attente de la part Etat minimisée dans les estimations).
2022 pour 80% fibre est trop ambitieux (plutôt 2030).

Notre projet est 100% fibre en 2022

La fibre coûte très chère et bien plus que les technologies alternatives.

Le coût public d’une prise optique dans le 59 ou le 62 est de 138 € pour la phase 1, au maximum 382 € sur la totalité du projet. Il est nettement inférieur à celui d’une prise radio (625€) ou de montée en débit cuivre (493 €).

La part privée est marginale, 9%. Elle représente 71% au minimum pour nous, 89% sur l’investissement de premier équipement pour le volet concessif.

Les acteurs privés ne sont pas au rendez-vous.

Nous avons des fonds d’investissements (MIROVA et FIDEP2), la Caisse des dépôts, les principales banques françaises (Crédit Agricole, Caisse d’Epargne, Natixis, Société Générale) et la Banque Européenne d’Investissement.

Mercredi et jeudi 14 et 15 décembre avaient lieu deux forums insertion organisés par la société titulaire de la délégation de service public : AXIONE.

Le premier a eu lieu dans le Pas-de-Calais, à Vitry en Artois. 80 personnes y avaient été invitées. 22 se sont présentées.

Le deuxième avait lieu dans le Nord, à Templeuve. 44 personnes avaient été invitées. 37 se sont présentées.

Axione a pu rappeler plusieurs personnes pour un nouvel entretien le jour même.

L'objectif était de recruter rapidement 3 à 4 personnes pour commencer dès le mois de janvier.

Nous vous informerons des suites, certainement positives, de ces entretiens.

Debriefing à VITRY-EN-ARTOIS après les premiers job dating :

Vitry   

 

 

 

Equiper en fibre optique toutes les zones à faible débit ou non couvertes par les opérateurs privés, telle est la mission confiée par le Syndicat mixte La Fibre Numérique 59 62 à AXIONE, filiale du groupe BOUYGUE CONSTRUCTION.

60 nouvelles embauches sont envisagées dès l'année prochaine, de l'ouvrier à l'ingénieur.

Le premier site investi par l'entreprise est celui de FEUCHY, sur la zone d'activité d'ARTOIPOLE. L'étendu des travaux dans le Nord et le Pas de Calais est telle que 2 autres sites seront créés au cours des déploiements.

Article complet sur La Voix du Nord.