Ce vendredi 29 septembre s'est tenu le second Comité Emploi-Formation-Insertion du Syndicat mixte en présence de Mme Bénédicte MESSEANNE-GROBELNY et de M. Luc MONNET, Vice-Présidents.

La Région Hauts de France, les Départements du Nord et du Pas-de-Calais, les guichets uniques, Axione et la société délégataire THD 59 62 se réunissent tous les mois pour coordonner les actions de chacun en matière de formation et d'insertion dans le cadre des déploiements de la fibre optique.

A ce jour, 330 personnes travaillent à plein temps sur ce dossier ambitieux et complexe (groupement AXIONE et sous-traitants confondus). D'ici à la fin de l'année, une centaine de poste devraient être attribués là encore chez AXIONE et ces sous-traitants, de manière classique ou dans le cadre de la clause d'insertion. La même évolution est attendue au cours du 1er trimestre 2018.

La clause d'insertion prévoit 300 000 heures d'insertion à flécher tout au long de la construction du réseau très haut débit public. Le nombre de personnes recrutées en insertion sera d'une quarantaine de personnes par an et ce sur les 2 départements du Nord et du Pas-de-Calais.

Chacun se mobilise sur les territoires pour adapter l'offre à la demande. Ainsi, de novembre 2016 à septembre 2017 ont eu lieu :

  • 15 rencontres vers le public en recherche d'emploi,
  • 10 sensibilisations vers les prescripteurs de l’emploi,
  • 14 comités Emploi-Formation-Insertion,
  • 13 RDV avec des partenaires de l'insertion,
  • 35 sous-traitants en lien régulier dans le cadre de la mise en oeuvre de la clause.

 

IMG 1765 2

Le premier nœud de raccordement de la fibre optique a été posé le 15 septembre dernier, à Somain.

Les Somainois et habitants des communes voisines devraient pouvoir bénéficier du Très Haut Débit à partir de 2018.

Plus d'informations sur La Voix du Nord.

NRO Somain

La fiche intervenants

a été transmise à l'ensemble des intercommunalités concernées par les déploiements publics du très haut débit.

Elle leur permet de savoir qui est présent sur le territoire et de faciliter l'action des entreprises qui oeuvrent pour que l'internet à très haut débit soit rapidement une réalité pour tous.

Ces entreprises disposent d'une accréditation de la part du délégataire AXIONE.

La liste détaillée des intervenants terrain est consultable en ligne par les référents numériques en charge du très haut débit dans chaque intercommunalité (accès sécurisé).

 

Du 2 au 11 septembre a lieu la 73ème foire exposition régionale de DOUAI.

La Communauté de Communes Coeur d'Ostrevent a saisi cette opportunité pour communiquer sur les déploiements du très haut débit sur son territoire.

Pour preuve ce kakémono réalisé pour l'occasion.

N'hésitez pas à venir les visiter sur leur stand, sans oublier celui de CUBA, invité d'honneur de cette Foire Expo.

Ostrevent

Jusqu’au 4 août, 3 ingénieurs appartenant à TOGO TELECOM sont en formation TRES HAUT DEBIT pour 2 semaines sur le site de Courcelles les Lens de FORMAPELEC.

Le Syndicat mixte est allé à leur rencontre.

Dans le souci d’offrir l’Internet à Haut Débit à ses clients, TOGO TELECOM, opérateur historique des télécommunications au TOGO, a entrepris depuis 2010 d’introduire de la Fibre Optique dans son réseau d’accès, avec la technologie FTTLa (Fiber To The Last Airborn). Mais ce projet, qui a couvert la ville de Lomé, la capitale du pays, et certaines villes de l’intérieur, s’est révélé sous-dimensionné face aux besoins sans cesse croissants des clients, obligeant TOGO TELECOM à envisager le déploiement d’un réseau FTTH pour permettre l’accès au Très Haut Débit.

Pour ce faire, un projet pilote a été initié depuis le début de l’année 2017 à Lomé, sur deux zones de 1 000 logements raccordables chacune. A ce jour, les travaux sont terminés, tant du côté de l’installation des équipements actifs que de celui du déploiement du transport et de la distribution du réseau passif.

L’engouement suscité auprès du public à l’annonce du projet et la satisfaction des premiers clients raccordés encouragent à un déploiement industrialisé de la solution. Mais, ne disposant pas de compétence en interne pour une maîtrise des différents aspects de ce réseau (conception et dimensionnement, mise en œuvre et exploitation), TOGO TELECOM doit renforcer les connaissances de son personnel afin de lui permettre de faire face à ce nouveau défi.

Le dispositif déployé dans le Nord et le Pas-de-Calais leur a été présenté par Nathalie OZENNE et Christophe CLAISSE. Des documents leur ont été remis.Formée par M. Hervé CLAISSE (au centre sur la photo), bien connu dans le monde de la formation très haut débit, l’équipe a indiqué au Syndicat que cette formation leur donnait entière satisfaction.  6 heures d’avion nous séparent mais gageons que d’autres échanges pourront découler de ce premier contact.

Plus d'infos sur La Voix du Nord

TOGO SMO

 

Au début des travaux de génie civil (pose de fourreaux, installation d'armoire, ...), le délégataire, ou les entreprises mandatées par le Syndicat, demande(nt) à la mairie une permission de voirie décrivant les travaux à réaliser.

Une fois les travaux terminés, l'entreprise sollicite à nouveau la mairie afin d'obtenir de sa part une attestation de conformité de réalisation des travaux.

Il est notamment question de vérifier les réfections de trottoirs, chaussées ou accotements.

Cette attestation de conformité permet de garantir au maire l'achèvement total et correct des travaux.

DSC03115