Jusqu’au 4 août, 3 ingénieurs appartenant à TOGO TELECOM sont en formation TRES HAUT DEBIT pour 2 semaines sur le site de Courcelles les Lens de FORMAPELEC.

Le Syndicat mixte est allé à leur rencontre.

Dans le souci d’offrir l’Internet à Haut Débit à ses clients, TOGO TELECOM, opérateur historique des télécommunications au TOGO, a entrepris depuis 2010 d’introduire de la Fibre Optique dans son réseau d’accès, avec la technologie FTTLa (Fiber To The Last Airborn). Mais ce projet, qui a couvert la ville de Lomé, la capitale du pays, et certaines villes de l’intérieur, s’est révélé sous-dimensionné face aux besoins sans cesse croissants des clients, obligeant TOGO TELECOM à envisager le déploiement d’un réseau FTTH pour permettre l’accès au Très Haut Débit.

Pour ce faire, un projet pilote a été initié depuis le début de l’année 2017 à Lomé, sur deux zones de 1 000 logements raccordables chacune. A ce jour, les travaux sont terminés, tant du côté de l’installation des équipements actifs que de celui du déploiement du transport et de la distribution du réseau passif.

L’engouement suscité auprès du public à l’annonce du projet et la satisfaction des premiers clients raccordés encouragent à un déploiement industrialisé de la solution. Mais, ne disposant pas de compétence en interne pour une maîtrise des différents aspects de ce réseau (conception et dimensionnement, mise en œuvre et exploitation), TOGO TELECOM doit renforcer les connaissances de son personnel afin de lui permettre de faire face à ce nouveau défi.

Le dispositif déployé dans le Nord et le Pas-de-Calais leur a été présenté par Nathalie OZENNE et Christophe CLAISSE. Des documents leur ont été remis.Formée par M. Hervé CLAISSE (au centre sur la photo), bien connu dans le monde de la formation très haut débit, l’équipe a indiqué au Syndicat que cette formation leur donnait entière satisfaction.  6 heures d’avion nous séparent mais gageons que d’autres échanges pourront découler de ce premier contact.

Plus d'infos sur La Voix du Nord

TOGO SMO